Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Evacuation musclée à Notre-Dame-des-Landes

Publié Mis à jour
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 500 gendarmes et CRS ont délogé 150 opposants sur la zone du projet d'aéroport de la région nantaise.

FAITS DIVERS - Plus de 500 gendarmes et CRS ainsi que deux hélicoptères et d'importants moyens techniques ont convergé, mardi 16 octobre à l'aube, sur la zone du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), à 30 km au nord de Nantes, pour en déloger 150 opposants à cette infrastructure. 

Sur place, les anti-aéroports, anarchistes comme agriculteurs locaux, finissaient leur veillée d'armes en écoutant Radio Klaxon, une radio pirate émettant sur la fréquence habituellement occupée par la radio d'autoroute du groupe Vinci, concessionnaire de l'aéroport. CRS et gendarmes ont évacué de force les lieux, occupés par une vingtaine d'opposants déterminés qui scandaient : "On n'est pas des voyous" et "On vit ici, on reste ici".

Les travaux préparatoires à la construction de l'aéroport (défrichement, bilan archéologique, transfert d'espèces protégées, construction du barreau routier) doivent commencer fin 2012-début 2013 pour un achèvement prévu en 2017, a précisé sur place le directeur du projet. D'ici fin 2012, une nouvelle opération - de moindre ampleur - d'expulsion des derniers lieux d'occupation illégale aura lieu. Les habitants qui occupaient légalement leur maison - une vingtaine selon la préfecture - ne partiront qu'au terme des procédures d'expropriation dont ils font l'objet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.