Cet article date de plus d'onze ans.

Vidéo Dépénalisation du cannabis : polémique sur fond de législatives

Publié Mis à jour
 -
Polémique sur la dépénalisation du cannabis - (Benoît Zagdoun)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Les socialistes ont pris leurs distances avec la ministre écologiste Cécile Duflot, qui s'est attirée les foudres de l'UMP. 

Les propos de Cécile Duflot en faveur de la dépénalisation du cannabis ont fait des remous dans la classe politique, mercredi 6 juin, à moins d'une semaine du premier tour des élections législatives. Le camp socialiste - gouvernement compris - a pris ses distances avec la ministre du Logement écologiste. L'UMP a profité de la polémique pour faire campagne contre l'éxécutif.

A gauche, Claude Bartolone, député et président PS du conseil général de Seine-Saint-Denis, a qualifié d'"erreur de jeunesse gouvernementale" les déclarations de la secrétaire nationale d'Europe Ecologie - Les Verts (EELV). Et François Rebsamen, sénateur-maire PS de Dijon, a jugé que ce n'était "pas le moment" d'en parler même si, selon lui, on ne fera pas "l'économie d'un débat" sur ce sujet.

A droite, l'ancien ministre UMP Xavier Bertrand s'est dit convaincu que le cannabis serait légalisé si la gauche remportait les législatives. Finalement, seul l'eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a pris la défense de la patronne d'EELV, estimant "normal" qu'une ministre "donne son opinion tout en disant que ce n'est pas la position du gouvernement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.