Cet article date de plus de huit ans.

Social : le gouvernement lance une aide pour les familles monoparentales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Social : le gouvernement lance une aide pour les familles monoparentales
Social : le gouvernement lance une aide pour les familles monoparentales Social : le gouvernement lance une aide pour les familles monoparentales
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Appelé Gipa, il s'agit d'une aide pour les parents pénalisés par des impayés de pension alimentaire. Dans le même temps, la CAF veut renforcer le contrôle des mauvais payeurs. France 2 vous explique.

En France, 40% des pensions alimentaires ne sont pas payées. C'est le cas pour une mère de famille rencontrée par une équipe de France 2. Au chômage, cette maman vit avec 900 euros par mois. Son compagnon l'a quittée il y a trois ans, en lui laissant la charge intégrale de leurs trois enfants. Il lui verse irrégulièrement une pension alimentaire de 270 euros, à laquelle s'ajoutent depuis peu 30 euros versés par la CAF. Cette somme fait partie d'un nouvel outil de garantie pour les impayés de pension alimentaire appelé Gipa.

Un plus grand contrôle

Désormais les parents séparés, élevant seuls leurs enfants, toucheront une allocation minimale de 104,75 euros par mois et par enfant. Une somme indispensable pour cette mère de famille qui a déposé plainte dès les premières pensions alimentaires impayées. Son dossier est suivi par le service contentieux de la CAF. Depuis quelques mois, l'organisme a renforcé le contrôle à l'égard des mauvais payeurs et peut exiger jusqu'à deux ans d'impayés. "Dans une procédure de paiement direct, auparavant on pouvait prendre six mois d'arriérés, avec GIPA on peut aller jusqu'à 24 mois", explique Emilie Juyaux, technicienne contentieuse à la CAF de l'Ain. Ces procédures jusqu'ici testées dans 20 départements vont être généralisées dès ce 1er avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.