Professeurs absents : des parents d'élèves portent plainte contre l’Éducation nationale

Publié
Professeurs absents : des parents d'élèves portent plainte contre l'Education nationale
France 3
Article rédigé par
R. Leloutre, S. Trentesaux, B. Ordas - France 3
France Télévisions

Face à l'absence de professeurs, plus d'une centaine de requêtes ont été déposées pour obtenir des indemnisations à hauteur de 50 euros par jour non remplacé et 500 euros de préjudice moral. 

Attaquer l’Éducation nationale en justice comme dernier recours. Dans cette école, un enseignant n'a pas pu être remplacé l'année dernière. La mère d'un élève a décidé de déposer une requête indemnitaire auprès du ministère : "En tant que maman je n’avais pas de solution pour ma fille qui était en CE2 et qui n'a pas eu de maître ou de maîtresse devant elle pendant sept semaines". Avec cette requête, un parent d'élève peut réclamer à l’état 50 euros par jour de cours non remplacé et 500 euros pour le préjudice moral.     

Deux mois pour répondre aux requêtes   

Pour que l'État apporte enfin des solutions, ce sont des parents de toute la France qui ont soumis des requêtes. 121 ont été déposées au ministère, mais ce n'est qu'un début. "Le fait de traiter ce sujet avec des milliers de dossiers permettra de faire réagir et donc d'obtenir la mise en place de vraies solutions d’État", explique Maître Joyce Pitcher, avocate des parents d’élèves. Le ministère a deux mois pour réagir aux requêtes. À défaut, les avocats saisiront le tribunal administratif de chaque académie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.