Cet article date de plus de neuf ans.

Plus d'un Français sur deux ne fait pas confiance à François Hollande

Le président de la République perd 11 points dans le baromètre du mois d'août du magazine "Le Point", publié lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la République François Hollande à l'Elysée, le 25 août 2012. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

POLITIQUE - 55% d'opinions favorables en juillet 2012, 44% en août. Le baromètre mensuel Ipsos-Le Point (PDF) publié lundi 27 août, montre une véritable chute de la cote de confiance de François Hollande, qui passe sous la barre des 50% pour la première fois depuis son élection le 6 mai dernier.

En chute auprès des sympathisants UMP, FN… et PS

Sans surprise, les sympathisants UMP et FN sont les plus déçus par les premiers mois du nouveau président de la République à l'Elysée. 87% des sympathisants UMP et 79% des sympathisants FN émettent ainsi un jugement défavorable, lui reprochant principalement son "inaction". Du côté des sympathisants de gauche, François Hollande connaît également une légère chute, puisqu'il obtient 81% d'opinions favorables, contre 86% au mois de juillet.

L'institut de sondage et l'hebdomadaire français comparent les chiffres avec la situation de Nicolas Sarkozy trois mois après son élection, en 2007. A l'époque, il a également connu une baisse de popularité, mais obtenait 61% d'opinions favorables.

Fillon, le plus populaire

Cette baisse de confiance affecte également le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui obtient 46% d'opinions favorables, soit 9 points de moins que le mois précédent.

C'est son prédécesseur à Matignon, François Fillon, qui est en tête de ce palmarès des leaders politiques avec 53% d'opinions favorables, devant la directrice du FMI Christine Lagarde (52%) et l'ancien ministre des Affaires étrangères Alain Juppé (51%). Le premier membre du gouvernement à figurer dans ce classement est le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui se classe quatrième avec 49% de jugements favorables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.