Éolien en mer : la France pourra-t-elle rattraper son retard ?

Publié
Éolien en mer : la France pourra-t-elle rattraper son retard ?
France 2
Article rédigé par
C.Méral, T.Curtet, J.Nény, S.Agrabi, A.Remond, E.Brouillard, F.Decominck, H.Horoks - France 2
France Télévisions

Emmanuel Macron était à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, jeudi 22 septembre, pour inaugurer le tout premier parc éolien en mer. Le président a pour objectif qu'il y ait 50 parcs du type d'ici 2050. Nettement en retard par rapport à ses voisins, la France pourra-t-elle atteindre son objectif ?

Jeudi 22 septembre, Emmanuel Macron était à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), pour inaugurer le tout premier parc éolien en mer de France. Ce type de parc va se multiplier dans le pays. Il a fallu dix ans pour que le parc de Saint-Nazaire voit le jour. Il est composé de 80 éoliennes à une quinzaine de kilomètres du littoral. Elles font 190 mètres de hauteur. Le parc est capable d'alimenter en électricité 700 000 personnes.

La France nettement en retard

Outre Saint-Nazaire, six parcs devraient voir le jour d'ici 2027, et cinq autres d'ici 2031. Emmanuel Macron vise au total 50 parcs en 2050. Le président a déclaré jeudi qu'il voulait que la France aille "deux fois plus vite, au moins, pour les projets renouvelables". Est-ce possible ? La filière se dit prête, et la mer ne pose pas d'obstacles géographiques. La France est cependant nettement en retard par rapport à ses voisins. En Allemagne, la capacité de l'éolien en mer est 15 fois supérieure. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.