Patrimoine : l'État français ne contrôle pas tout

 Paysages, cathédrales, monuments historiques, quel est la part du public et celle du privé au sein de notre territoire ?

FRANCE 2

Malgré la place très importante de l'État en France, celui-ci ne possède bien évidemment pas tout le patrimoine français. 

En France, sur les 543 000 km2 de territoire, 13% seulement appartiennent aux pouvoirs publics (collectivités ou État), le reste, c'est au privé. 16% de nos paysages sont protégés et un quart appartient à l'État, contre trois quarts aux propriétaires privées, comme à la pointe du Raz (Finistère). C'est justement en bord de mer que l'État achète le plus : 13% de la bande du littoral lui appartiennent déjà, et il en veut encore, il espère en accueillir 33% d'ici à 2050. 

40 000 églises sont la propriété des pouvoirs publics

Un quart de nos forêts relèvent également du domaine public, mais seulement 3% de nos cours d'eau. Au-delà des terrains, c'est surtout ce qu'on y construit que possèdent les pouvoirs publics. Un bâtiment sur six, avec un parc étonnant : 86 des 154 cathédrales de France et 40 000 des 45 000 églises. Mais parmi les 43 000 monuments classés historiques, plus de la moitié appartient en fait à des propriétaires privés. Avec un record pour les très belles demeures : 5 000 châteaux privés, pour 1 540 publics. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La route française du pélerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle est entrée au patrimoine de l\'Unesco en 1998, pour ses nombreux monuments. La vedette ? La cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay.
La route française du pélerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle est entrée au patrimoine de l'Unesco en 1998, pour ses nombreux monuments. La vedette ? La cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay. (SONNET SYLVAIN / HEMIS.FR / AFP)