"Pas d'urgence à retirer les prothèses PIP", selon le Pr Lantieri

Selon Laurent Lantieri, chirurgien plasticien à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), il n'y a pas d'urgence pour les porteuses de prothèses PIP à se faire opérer pour les retirer.

Rebecca Benbourek, Alain Locascio / France 2

La décision devrait être officialisée en fin de semaine. Quelque 30 000 porteuses d'implants mammaires de marque Poly Implants Prothèses (PIP) vont devoir se les faire retirer. Une décision inédite, que les autorités disent prendre "par prévention". Mais selon le PLaurent Lantieri, chirurgien plasticien à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), il n'y a pas d'urgence.

Laurent Lantieri, chirurgien plasticien à l\'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 20 décembre 2011.
Laurent Lantieri, chirurgien plasticien à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), le 20 décembre 2011. (REBECCA BENBOUREK, ALAIN LOCASCIO / FRANCE 2)