Déplacement d'Emmanuel Macron dans l'Hérault : depuis que le président y a bu une bière, la note de ce restaurant a dégringolé

La note Google d'un restaurant à Pérols près de Montpellier a chuté depuis la venue du président Macron pour une pause bière en terrasse, à l'occasion d'un déplacement dans l'Hérault jeudi 20 avril.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Pause bière du président à la Pena Pil Pil le 20 avril 2023 à l'occasion d'un déplacement dans l'Hérault (Radio France - Anne Soetemondt)

Depuis qu'Emmanuel Macron s'est arrêté dans ce restaurant basque jeudi 20 avril pour boire une bière en terrasse à Pérols, en marge de son déplacement dans l'Hérault, France Bleu Hérault rapporte  vendredi 21 avril que l'établissement a reçu de nombreux avis négatifs et que sa note Google est passée de 5 sur 5 à 1,6 sur 5 en quelques heures.

>>Visite tendue pour le président Macron dans l’Hérault

Parmi les commentaires en ligne à propos du restaurant basque "Peña Pil Pil", on pouvait encore lire vendredi en journée : "Très mal fréquenté, des tyrans de la France y ont été vus", "trop de bruits de casseroles", ou encore "la nourriture est bonne mais moment gâché par cet énergumène".

"En principe, on est bien noté" 

Face à la situation et aux conséquences que peuvent avoir ces notes sur la réputation d'un établissement, Vincent, serveur dans le restaurant se défend : "On ne savait pas que le président allait venir, ça a aussi été une surprise pour nous [...] On ne peut pas se permettre de ne pas accueillir un président de la République ou un ministre. Il ne faut pas faire l'amalgame." De son côté, Marie Carmen, la gérante affirme que "les gens qui ont laissé des notes ne connaissent pas ce que nous faisons [...]. En principe, on est bien noté".

Plusieurs habitants de Pérols se sont d'ailleurs mobilisés pour écrire des commentaires positifs et ainsi faire remonter la note du restaurant : "Tout mon soutien à ce commerce qui ne mérite absolument pas cet acharnement", écrit une internaute.

Le chef de l'État s'est rendu à Pérols (Hérault) jeudi 20 avril, lors d'un détour surprise, après sa visite au collège Louise Michel de Ganges où il a fait des annonces sur les salaires des enseignants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.