Emeutes en Nouvelle-Calédonie : trois policiers blessés par des tirs à Nouméa

Article rédigé par Clément Parrot, Mathilde Goupil
France Télévisions
Publié Mis à jour
Une voiture en feu à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, le 16 mai 2024. (DELPHINE MAYEUR / AFP)
Leur pronostic vital n'est pas engagé, a appris franceinfo auprès d'une source policière, confirmant une information d'Actu 17. Deux gendarmes sont morts depuis le début des émeutes en Nouvelle-Calédonie.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est maintenant terminé. 

La situation est toujours très tendue. Trois policiers ont été blessés par des tirs en Nouvelle-Calédonie à Nouméa, a appris franceinfo jeudi 16 mai auprès d'une source policière, confirmant une information d'Actu 17. Il s'agit de trois policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) qui étaient en intervention. D'après cette source, leur pronostic vital n'est pas engagé. Les émeutes qui secouent l'archipel depuis lundi ont déjà fait cinq morts, dont deux gendarmes

"Un millier d'effectifs de sécurité intérieure supplémentaires" attendus. L'Etat va "déployer un millier d'effectifs de sécurité intérieure supplémentaire en plus des 1 700 effectifs déjà sur place", a précisé le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

Un pont aérien renforcé pour garantir l'approvisionnement de l'archipel. Un pont aérien a été mis en place pour ravitailler l'archipel pour "garantir la continuité des services de soins et l'approvisionnement alimentaire", a également annoncé Gabriel Attal. Les habitants craignent des pénuries de nourriture et de médicaments.

Les dégâts des émeutes estimés à 200 millions d'euros. "L'économie calédonienne est structurellement atteinte", estime le président de la Chambre de commerce et d'industrie à l'AFP. "Plus d'une centaine d'entreprises sont totalement détruites", ajoute la présidente du Medef de l'archipel.

Pas de retrait de la réforme. Gérald Darmanin a rapporté sur France 2 que le gouvernement "n'envisage pas de retrait" de sa réforme constitutionnelle. "Il suffirait de faire des pillages et des meurtres pour que le Parlement ne vote pas un texte ou encore pire qu'un référendum ne soit pas respecté ?" a justifié le ministre de l'Intérieur.

Environ 200 interpellations. Un bilan en Nouvelle-Calédonie fait état de 196 interpellations, dont 165 en zone police et 31 en zone gendarmerie, rapporte Nouvelle-Calédonie La 1ère. Selon Gérald Darmanin, les forces de l'ordre ont procédé à "plus de 206 interpellations".

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE La "situation est plus calme et apaisée" dans le grand Nouméa, assure le haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie. Malgré l'instauration de l'état d'urgence, "les incendies d'une école et de deux entreprises" sont à déplorer. Au total, cinq personnes dont deux gendarmes sont morts depuis le début des émeutes.
  • Avatar
    Avatar
    Un porte-parole de TikTok
    Il y a 0 sec
    "Il est regrettable qu'une décision administrative de suspension du service de TikTok ait été prise sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie, sans aucune demande ou question, ni sollicitation de retrait de contenu".
    #NOUVELLE_CALEDONIE Le gouvernement a annoncé, hier, l'interdiction du réseau social en Nouvelle-Calédonie. Une mesure permise par la proclamation de l'état d'urgence et la présence d'un unique opérateur télécoms sur le territoire. "Nous nous tenons à la disposition des autorités pour engager des discussions", poursuit le porte-parole du réseau social sur France Inter.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE Une position sur le dossier calédonien qui a évolué, note Caroline Roux. Auprès de nos confrères du Monde, Marine Le Pen avait reconnu avoir infléchi le cap historique du Front national sur la Nouvelle-Calédonie : elle souhaite désormais qu'un compromis soit trouvé avec les indépendantistes en attendant un nouveau référendum sur l'indépendance, dans plusieurs décennies. #EUROPEENNES
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE Lors de son interview sur France 2, Marine Le Pen insiste sur la nécessité de rouvrir le dialogue entre les indépendantistes et les loyalistes de Nouvelle-Calédonie. #EUROPEENNES
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE "Il faut combattre la violence et condamner ceux qui commettent les violences", avance Marine Le Pen, qui estime qu'il y a "un risque de guerre civile". "Mais derrière, il y a l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. (...) Donc je plaide pour l'unité, et je crois qu'on peut trouver, autour d'un dialogue, les conditions de l'unité, demain", assure la députée RN. Cette dernière estime qu'il faudra "peut-être" un nouveau référendum sur l'avenir de l'archipel, mais "peut-être dans 40 ans". #EUROPEENNES
  • Avatar
    Avatar
    Marine Le Pen
    présidente du groupe RN à l'Assemblée Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE "Je suis convaincue que les parties sont capables de se mettre autour de la table. (...) Ils l'ont fait par le passé, ils sont capables de le refaire." #EUROPEENNES
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE La pénurie alimentaire menace les Calédoniens, alors que l'archipel est paralysé par les violences. De nombreux commerces ont été pillés ou incendiés, et les grandes surfaces sont majoritairement fermées à Nouméa, faute d'approvisionnement. "On fait attention à ce qu'on mange", confie un habitant à franceinfo. Ailleurs, on évoque une attente de "plusieurs heures" pour faire ses courses.
    Des étagères vides dans un supermarché de Nouméa, le 16 mai 2024. (DELPHINE MAYEUR / AFP)
    (DELPHINE MAYEUR / AFP)
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE Un millier de policiers et gendarmes supplémentaires sont en train d'être déployés en Nouvelle-Calédonie. La situation "reste très tendue", a affirmé Gabriel Attal, à l'issue de la réunion d'un nouveau conseil de défense à l'Elysée.
    • #NOUVELLE_CALEDONIE Un gendarme a été tué ce matin en Nouvelle-Calédonie à la suite "d'un tir accidentel", annonce Gérald Darmanin. Il s'agit du cinquième mort depuis le début des violences sur l'archipel.
    • #ATTAQUE_FOURGON L'intersyndicale pénitentiaire appelle à maintenir demain les blocages dans les établissements. Les engagements pris par le ministère de la Justice n'ont pas convaincu les syndicats.
    • #SLOVAQUIE La police slovaque a mis en examen un écrivain septuagénaire présenté comme un "loup solitaire" au lendemain d'un attentat "politique" contre le Premier ministre Robert Fico. Il se trouve toujours dans un état grave mais il est capable de prononcer quelques phrases.
    • #UKRAINE La police de la région de Kharkiv a affirmé que l'armée russe détenait de 35 à 40 civils dans la localité de Vovtchansk, les utilisant comme "boucliers humains" pour protéger un quartier général militaire.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE Le Premier ministre présidera demain à Beauvau une nouvelle cellule interministérielle de crise sur la situation en Nouvelle-Calédonie. Celle-ci aura lieu à Beauvau, à 8 heures. Gabriel Attal a également invité les comités de liaison parlementaire à une réunion demain à 18h30 à Matignon, en présence du ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #NOUVELLE_CALEDONIE Trois policiers ont été blessés par des tirs à Nouméa, a appris franceinfo auprès d'une source policière, confirmant une information d'Actu 17. Il s'agit de trois policiers de la brigade anti-criminalité qui étaient en intervention. D'après cette source, leur pronostic vital n'est pas engagé.