Cet article date de plus de quatre ans.

Grève SNCF : quand la navette s'arrête

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grève SNCF : quand la navette s'arrête
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Certains Français vivent à 1 heure ou 2 de Paris, et prennent le train chaque jour pour aller travailler : on les appelle les navetteurs. Pour eux, la grève à la SNCF est particulièrement pénalisante.

Ce matin à Poitiers (Vienne), une gare totalement déserte. Aucun TGV, aucun TER, du jamais-vu depuis des années. Ces navetteurs font habituellement entre 2h30 et 3 heures de train par jour pour aller travailler à Paris. Aujourd'hui, pas le choix, ils feront du télétravail chez eux à Poitiers. Pour Emmanuel, informaticien, le planning du travail à domicile est même établi pour toute la durée de la grève. Olivier, lui, conseille les aéroports en matière de sécurité, il redoute les semaines à venir : "La difficulté, c'est vraiment le long terme."

Poser des congés

Carine, comptable à Paris, a dû poser une journée de congé pour ce lundi de grève passé à Poitiers. Si le mouvement perdure, cela pourrait remettre en question ses vacances d'été. "Poser des congés, ça va, mais on n'en a pas de façon élastique, donc à un moment, il n'y en aura plus. Impossible pour elle de prendre la voiture, et rester le soir à Paris : J'ai ma famille et des enfants qui sont tout petits, donc il faut vraiment que je sois là le soir." Et les prévisions de demain ne sont pas vraiment meilleures : pour Olivier, ce sera une deuxième journée de télétravail, comme pour beaucoup de navetteurs poitevins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.