Cet article date de plus d'un an.

Crise énergétique : dans une commune de Gironde, les habitants tirés au sort pour couper du bois

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Crise énergétique : dans une commune de Gironde, les habitants tirés au sort pour couper du bois
Crise énergétique : dans une commune de Gironde, les habitants tirés au sort pour couper du bois Crise énergétique : dans une commune de Gironde, les habitants tirés au sort pour couper du bois (France 3)
Article rédigé par France 3 - D. Salles, V. Piffeteau
France Télévisions
France 3
Au Taillan-Médoc, des habitants sont tirés au sort pour avoir l'autorisation de couper quelques arbres usés. Une manière de faire des économies et de nettoyer la forêt.

Jour de coupe pour bûcherons débutants. Des arbres tombent dans la forêt du Taillan. Ça n'a l'air de rien, mais l’exercice est éprouvant. De l'enthousiasme et de l'énergie, il en faut. Christian n'est pas un bûcheron professionnel. Cette parcelle de bois appartient à la mairie du Taillan-Médoc (Gironde). Il a obtenu le droit d'y couper des arbres, après un tirage au sort réservé aux habitants de la commune. "C’est la première fois que j'ai eu la chance d'être tiré, donc c'est une bonne chose. Parce qu’au prix du bois actuellement, il faut piocher un peu partout intelligemment", explique-t-il.

Une longue liste d'attente

Pour l’Office national des forêts, cette opération permet d'entretenir les bois grâce aux particuliers. "Ça permet aussi de récolter les bois morts, de nettoyer un petit peu, parce qu’avec l’été qu'on a passé, il y a toujours le risque d'incendie. Donc si on laisse comme ça tout enchevêtré, on augmente quand même la masse combustible au sol", explique un garde forestier. Entretenir la forêt et faire le plein de bois, l’idée séduit au Taillant : la liste d'attente pour devenir bûcheron d'un jour et pleine jusqu'en 2026.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.