Deux-Sèvres : 17 véhicules incendiés à Thouars dans la nuit de vendredi à samedi

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet, 17 véhicules ont été incendiés dans cinq endroits différents de Thouars (Deux-Sèvres), dont le quartier des Capucins, suscitant l'émoi et l'exaspération au sein de la commune. -
Deux-Sèvres : 17 véhicules incendiés à Thouars dans la nuit de vendredi à samedi Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet, 17 véhicules ont été incendiés dans cinq endroits différents de Thouars (Deux-Sèvres), dont le quartier des Capucins, suscitant l'émoi et l'exaspération au sein de la commune. - (France 3)
Article rédigé par France 3 - C.Morand, A.Darrigrand, C.Paquier, J.-B.Robert
France Télévisions
France 3
Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet, 17 véhicules ont été incendiés dans cinq endroits différents de Thouars (Deux-Sèvres), dont le quartier des Capucins, suscitant l'émoi et l'exaspération au sein de la commune.

Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 juillet, 17 véhicules ont été incendiés dans cinq endroits différents de Thouars (Deux-Sèvres). Dans cette commune d'habitude tranquille, les habitants sont sous le choc. "C'est un peu angoissant, surtout, de voir les dégâts que ça peut produire. Si quelqu'un avait été là, ça aurait pu être encore plus grave", témoigne une habitante. Dans le quartier des Capucins, on a évité le pire. Ici, le feu a même touché un immeuble. 12 habitants ont dû être évacués.

L'exaspération des habitants

Aucun blessé n'est à déplorer. Une enquête a été ouverte, mais il n'y a pas eu d'interpellation pour le moment. D'autres incidents ont déjà eu lieu ces derniers mois. Dans cette ville qui compte près de 14 000 habitants, c'est l'exaspération. "Il y en a marre, ce n'est pas la première fois que ça arrive", déplore un habitant. 22 caméras de vidéosurveillance ont été installées dans la commune. Le maire (DVG) Bernard Paineau se dit prêt à donner plus de moyens encore. Le dispositif de sécurité est renforcé pour les prochains jours, avec de nouvelles patrouilles de policiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.