L’Armada de Rouen : les bateaux voguent vers la grande réunion

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Coup d'envoi de l'Armada de Rouen 2023. -
L’Armada de Rouen : les bateaux voguent vers la grande réunion Coup d'envoi de l'Armada de Rouen 2023. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - P.-Y.Salique, J.Wild, L.Adjaoud, A.Tribouart, A.Sarlat, J.Montupet
France Télévisions
France 2
L'Armada de Rouen débute jeudi 8 juin et réunira, comme tous les 4 ans, les plus beaux bateaux du monde. Pendant dix jours, des millions de visiteurs sont attendus sur les quais de la ville de Seine-Maritime, où ils pourront admirer une cinquantaine de géants des mers.

Il y a comme un vent du large qui souffle sur la Seine-Maritime. Un galion espagnol, une goélette, au total, 45 navires doivent converger vers Rouen pour l’Armada, de la plus frêle esquisse au plus imposant bâtiment, comme un bateau transportant des éléments de la fusée Ariane. "C’est une fierté, c’est un rêve de gosse de monter dessus", confie un spectateur.

Le Cuauhtémoc en route pour Rouen

Un gréement n’a pas traversé les océans, mais est parti tôt, mercredi 7 juin, de Fécamp (Seine-Maritime). L’ancien langoustier breton, construit en 1960, rejoint l’Armada à 150 kilomètres de là. Derrière ses moustaches, son capitaine supervise le trajet. "C’est important d’être à ces rassemblements. C’est plus proche des gens et donc, on va là-bas et on leur distribue du rêve", confie-t-il. Jeudi, un habitué, le Cuauhtémoc, devrait arriver d’Acapulco. Il y a quatre ans il avait rassemblé les foules avec six millions de visiteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.