Cet article date de plus d'onze ans.

La vente de l'hippodrome de Compiègne par Eric Woerth en passe d'être annulée ?

Selon 20Minutes.fr, le gouvernement pourrrait nommer un expert indépendant pour qu'il étudie dans quelles conditions l'ancien ministre du Budget Eric Woerth a autorisé la vente de cet hippodrome.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'hippodrome du Putois, à Compiègne (Oise), en 2011. (RICHARD DUGOVIC / AFP)

Eric Woerth est-il coupable de "prise illégale d'intérêts" dans la vente de l'hippodrome de Compiègne ? Le gouvernement veut nommer un expert indépendant pour étudier les conditions financières et juridiques de l'annulation de la vente d'une parcelle de la forêt domaniale de Compiègne (Oise) à un prix très inférieur à celui du marché, selon des informations publiées jeudi 21 juin par 20Minutes.fr. 

Le 16 mars 2010, Eric Woerth, le ministre du Budget de l'époque, avait validé cette vente pour 2,5 millions d'euros à la Société des courses de Compiègne. Or, selon une expertise judiciaire réalisée sur instruction de la Cour de justice de la République (CJR), les terrains et bâtiments cédés, dont l'hippodrome, auraient une valeur de "8,3 millions d’euros après abattement". La CJR avait ouvert une enquête pour "prise illégale d'intérêts" après avoir été saisie par des parlementaires de l'opposition.

Le ministre délégué chargé du Budget, Jérôme Cahuzac, voudrait "verrouiller le dossier" en nommant un expert indépendant qui plancherait sur la cession de ces 57 hectares. Cet expert devrait être nommé vendredi, selon 20Minutes.fr.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.