La Réunion : baleines, tortues… protéger les trésors marins de l’île

Publié
Durée de la vidéo : 6 min
 -
La Réunion : baleines, tortues… protéger les trésors marins de l’île - ()
Article rédigé par France 2 - N.Tabouri, L.Figon, A.Boulet, Images Drone : IRT Lionel Ghighi / Serge Marizy, Globice Réunion / Alexis Maucouant
France Télévisions
France 2
Cap sur l'île de la Réunion et ses eaux cristallines. Sur place, associations et chercheurs se battent pour protéger les espèces marines.

L’Océan Indien est leur royaume, les côtes réunionnaises leur écrin. Les baleines viennent s’accoupler ou donner naissance à leurs petits en ces lieux, chaque année, à la fin de l’hiver austral. Plus de 320 individus ont été aperçus cette année dans les eaux chaudes de l’océan, un record. Les baleines à bosse ont longtemps été chassées, mais sont aujourd’hui sauvées. 

Les 200 grands dauphins sont aussi préservés par une association qui observe les différents cétacés de l’île de la Réunion. "On va les suivre observation après observation, année après année, voir la fertilité du groupe, voir la mortalité éventuelle, s’il y a eu des accidents, s’il y a des juvéniles, et ainsi établir un peu leur santé collective", explique Jean-Marc Gancile, responsable communication de l’association Globice Réunion. 

De nombreux déchets dans les fonds marins 

Dans l’océan, de nombreux dangers les guettent, mais aussi les tortues. Des déchets plastiques, des hameçons échoués dans les fonds marins ou des collisions avec des bateaux les menacent chaque jour. Celles qui sont récupérées par des pêcheurs sont amenées dans un hôpital pour tortues, avec des soins intensifs. Elles sont 40 à passer par là chaque année, comme Marina qui a dû être opérée après qu’un hameçon ne se soit bloqué dans sa chair. Une faune à préserver qui n’est pas à l'abri de disparaître tant que les déchets envahiront les eaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.