Cet article date de plus d'onze ans.

Le "Parlement" de la CGT rejette la candidature de Prigent pour succéder à Thibault

La direction du syndicat s'était rangée au choix de Bernard Thibault. Mais le Comité confédéral national en a décidé autrement, jeudi. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Bernard Thibault au côté de Nadine Prigent durant un meeting au Zénith de Paris, le 31 janvier 2012. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Nouveau rebondissement dans la succession de Bernard Thibault à la tête de la CGT. Le Comité confédéral national (CCN), le "Parlement" du syndicat, a rejeté jeudi 31 mai la candidature de Nadine Prigent. Après ce rejet, la Commission exécutive (le "gouvernement" de la CGT) s'est de nouveau réunie jeudi à la mi-journée.

Réunie mercredi soir, la Commission exécutive, qui ne semblait pas très séduite par le choix de Bernard Thibault de voir Nadine Prigent lui succéder, avait finalement donné sa bénédiction. "La Commission exécutive [direction] a voté en faveur de Mme Prigent", avait-elle indiqué après s'être réunie tard dans la soirée.

Selon une source interne, lors de la Commission exécutive mercredi soir, d'autres candidatures ont été examinées. Mais, à l'issue de longs débats, Bernard Thibault - qui insiste depuis des mois pour qu'une femme dirige la centrale - a réussi à convaincre la direction.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.