Cet article date de plus d'onze ans.

L'électricité augmente de 1,9%

Les prix de l'électricité ont augmenté de 1,9% en moyenne samedi 15 août pour les particuliers
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Linky, le nouveau compteur électrique "communicant" (© AFP)
Les prix de l'électricité ont augmenté de 1,9% en moyenne samedi 15 août pour les particuliersLes prix de l'électricité ont augmenté de 1,9% en moyenne samedi 15 août pour les particuliers

En août 2008, la hausse avait été de 2%. EDF, qui souhaitait une augmentation supérieure, juge la hausse "modérée". L'augmentation de 1,9% pour les particuliers correspond à la demande du gouvernement.

Selon Mediapart, derrière cette hausse "se cache une révolution tarifaire que le gouvernement n'a pas le courage politique d'assumer".

"Au nom de la concurrence, de la réalité des coûts, tous les modes de calcul ont été revus. Conséquence: les plus petits vont payer pour les plus gros. Les abonnements les plus bas pour les particuliers augmentent ainsi de 172%", estime Mediapart, dans un article intitulé "EDF, ces hausses que le gouvernement n'ose pas assumer".

Pour les entreprises et collectivités locales (tarifs jaune et vert), la hausse moyenne est inférieure à 0,3 centime d'euro par kWh, indique EDF, soit 4 à 5% de hausse en moyenne.

Le PDG d'EDF Pierre Gadonneix avait réclamé en juillet une hausse des tarifs bien plus importante de 20% sur trois ans, soit une augmentation de 6 à 7% par an. Mais la ministre des l'Economie souhaitait une hausse "plus raisonnable."

Cette augmentation, annoncée par l'Etat début août après plusieurs semaines de débats, survient d'autre part avant l'éventuelle mise en application de la taxe carbone.

Le rapport Rocard sur la taxe carbone a été remis début août aux ministères concernés et, selon une déclaration à l'AFP fin juillet de la secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie Chantal Jouanno, "tous les acteurs étant favorables à son instauration, il n'y a aucune raison d'attendre ni aucune raison de ne pas la discuter dans le cadre du prochain projet de loi de finances" dès la rentrée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.