Le premier béton de bois à bilan carbone négatif fabriqué en Isère

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

C’est une petite révolution dans le monde de la construction. En Isère, une entreprise a réussi à produire le premier "béton de bois". Un matériau innovant et écologique qui a tapé dans l’œil du groupe Lafarge. #IlsOntLaSolution 

Il est constitué d’un peu de ciment et de beaucoup de bois. 90% au total de plaquettes de bois broyées provenant de scieries iséroises. Baptisé "TimberRoc", ce nouveau matériau a été mis au point par une petite entreprise à Beaurepaire en Isère, après une quinzaine d’années de recherches. Sa composition lui permet d’être négatif en émission carbone : "On emprisonne le carbone accumulé par les arbres durant des décennies dans le béton de bois sur un temps long. Résultat, on a ce bilan carbone négatif", précise Laurent Noca, co-inventeur de la société CCB Greentech.

Un matériau sans traitement chimique

Excellent isolant, ce matériau est aussi trois fois plus léger que le béton classique. Une technologie qui permet la préfabrication en usine de murs porteurs et de dalles. L’entreprise iséroise a déjà construit une soixantaine de bâtiments clé en main en France. Une production qui devrait passer à un stade supérieur. : "Tout ce savoir-faire que l’on a accumulé depuis 15 ans, on le met en licence technologique auprès d’industriels. Ils vont désormais pouvoir fabriquer ce béton de bois, le mettre en œuvre et le commercialiser pour des chantier assez variés allant du logement au tertiaire", explique Laurent Noca.

Un succès qui a séduit le cimentier Lafarge. Le groupe vient d’entrer dans le capital de la petite entreprise iséroise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.