Médias : l'appel à l'aide de "L'Humanité"

Fondé en 1904 par Jean Jaurès, le quotidien communiste est en cessation de paiement. Il demande à ses lecteurs un soutien populaire et citoyen pour l'aider à traverser ses difficultés financières.

FRANCE 3

Mardi 29 janvier au matin, à la Une de L'Humanité, l'ex-président brésilien Lula. Mais surtout, un appel à la mobilisation des lecteurs et des citoyens. Car le journal est en danger. Un livreur de presse le déplore. "Un quotidien qui disparaît c'est très triste", dit-il. Après plusieurs années d'asphyxie financière liée à la chute des ventes, le quotidien est désormais placé sous protection du tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Fondé par Jaurès en 1904

Déjà, il y a un peu plus de deux ans, Patrick Le Hyaric, le directeur du quotidien, avait fait part à France 3 des difficultés de son journal, "menacé parce que nous nous trouvons dans un environnement économique aujourd'hui où tous les journaux ont été recapitalisés", disait-il alors. En fondant le quotidien en 1904, le socialiste Jean Jaurès a alors l'ambition de créer un journal pour fédérer la gauche. Mais en 1920, après le congrès de Tours, le divorce entre socialiste et communiste est consommé. Et le journal devient l'organe officiel du seul parti communiste français. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(PIERRE VERDY / AFP)