Cet article date de plus d'un an.

Attaque raciste contre des Kurdes à Paris : le suspect présenté à un juge

Publié Mis à jour
Attaque raciste contre des Kurdes à Paris : le suspect présenté à un juge
Attaque raciste contre des Kurdes à Paris : le suspect présenté à un juge Attaque raciste contre des Kurdes à Paris : le suspect présenté à un juge
Article rédigé par France 3 - T. Cuny, E. Pelletier, C. Weill-Raynal, C. Rigeade, G. Le Goff, M. Dumas, M. Kassou
France Télévisions
France 3
Le suspect de l'assassinat de trois Kurdes, à Paris, a été présenté, lundi 26 décembre, à un juge d'instruction. Au cours de sa garde à vue, le retraité de 69 ans avait reconnu ressentir une "haine des étrangers pathologique".

Dans les locaux de la police judiciaire, William M., principal suspect dans l'attaque contre la communauté kurde perpétrée à Paris vendredi 23 décembre, s'est montré très coopératif devant les enquêteurs, notamment sur son profil. Le retraité de 69 ans se décrit comme dépressif et suicidaire, avec une "haine des étrangers devenue pathologique", selon lui, depuis un cambriolage dont il a été victime. 

Une probable mise en examen

Vendredi dernier, William M. s'est d'abord rendu tôt le matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour, dit-il, "commettre des meurtres sur des étrangers". Une fois sur place, il a renoncé, regagné son domicile puis s'est dirigé vers la rue d'Enghien, où se trouve le Centre culturel kurde. C'est à proximité qu'il a assassiné trois personnes et blessé trois autres devant des témoins sidérés. La garde à vue de William M. a pris fin lundi matin. Le suspect a été déféré et doit être présenté à un juge en vue d'une probable mise en examen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.