Fabius veut avancer les vacances de Pâques pour aider les professionnels du ski

Laurent Fabius demande à ce que les vacances de printemps soient à l'ordre du jour des négociations sur les calendriers scolaires, selon le "JDD", dimanche 22 février.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à la sortie du conseil des ministres, le 18 février 2015 à Paris.
Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à la sortie du conseil des ministres, le 18 février 2015 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La consultation générale sur les calendriers scolaires débute la semaine prochaine. A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Promotion du tourisme Laurent Fabius aimerait bien que la question des vacances de Pâques 2016 soit évoquée, selon le Journal du Dimanche, dimanche 22 février. L'idée est d'avancer lesdites vacances afin que les vacanciers profitent des dernières neiges, et avec les professionnels du tourisme.

Une demande répétée des professionnels de la montagne

Ce n'est pas le seul ministre à évoquer la question. Au début du mois, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a déjà expliqué que le calendrier scolaire allait intégrer "d'autres réflexions, comme celle des vacances de printemps, sur lesquelles c'est vrai, les élus de la montagne ont régulièrement évoqué des contraintes nombreuses" qui affectent les stations de ski.

Aujourd'hui, les vacances de printemps débordent sur le mois de mai. Tel qu'il est conçu, le calendrier scolaire ferait donc perdre aux stations de ski 3% de leurs recettes ces dernières années, selon une estimation du PDG de la compagnie des Alpes, Dominique Marcel. Selon l'Association nationale des maires de stations de montagne, le décalage des vacances de printemps d'une semaine depuis l'hiver 2010-2011, "a réduit de 70% la fréquentation des domaines skiables sur cette période".

Les professionnels souhaitent donc glaner davantage de clients en avançant les vacances de printemps d'une semaine. Le gouvernement, semble-t-il, leur prête une oreille attentive.