Cet article date de plus de dix ans.

En 2012, les actes homophobes ont explosé de 159% sur internet

SOS homophobie a recensé 645 cas en 2012, contre 249 en 2011.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un "kiss in" est organisé devant la cathédrale Notre-Dame, à Paris, le 14 février 2010, jour de la Saint-Valentin, par l'association SOS homophobie.  (HADJ / SIPA)

C'est un constat alarmant : 645 cas d'actes homophobes sur internet ont été signalés en 2012 à SOS homophobie, contre 249 cas en 2011, selon un rapport publié mardi 14 mai par l'association, et dont les principales conclusions sont publiées par le Huffington Post. Ces chiffres correspondent à une explosion de 159% en un an.

D'après l'association, les actes homophobes sur internet représentent désormais 35% des cas d'homophobie, contre 21% en 2011. 

"Sur internet, les gens pensent jouir d'une immunité"

Insultes, propos diffamatoires, menaces… "Tout le monde s’est mis à débattre du mariage pour tous, et cela s’est évidemment ressenti sur les réseaux sociaux et sur internet, avec un effet exponentiel, du fait des possibilités sur la Toile, interprète Elisabeth Ronzier, présidente de SOS homophobie, sur le Huffington Post. Les gens se sentent protégés derrière un ordinateur. Ils pensent jouir d’une certaine immunité et laissent donc libre cours à leurs préjugés."

Et la situation ne devrait pas s'améliorer : selon l'association, le nombre d'insultes et autres propos homophobes recensés sur les quatre premiers mois et demi de l'année a déjà presque atteint le nombre global pour 2012.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.