Corse : les vents violents attisent les flammes

Des vents sont montés jusqu'à 219 km/h dans la nuit du 10 au 11 février au Cap Corse. De nombreux habitants ont dû quitter leur domicile, plusieurs incendies se sont déclenchés en Haute-Corse.

FRANCE 3

Les sapeurs-pompiers ont envoyé les chars en première ligne pour se frayer un chemin dans le maquis en flammes. Des rafales à plus de 200 km/h soufflent dans tout le nord de la Corse, il est donc impossible de faire appel aux moyens aériens. Au sol, les soldats du feu sont rapidement débordés. "Le feu est en train de remonter sur nous alors qu'il était parti (...) on n'a pas les moyens pour l'arrêter pour l'instant", confie un pompier.

Plus de 300 pompiers ont été mobilisés

Toute la nuit jusqu'au petit matin, plus de 300 pompiers ont été mobilisés. Dans la commune d'Olmeta di Tuda (Haute-Corse), le feu a déjà détruit plus de 200 hectares de végétation. Dominique Maroselli, le maire de Rutali, un visage voisin n'a pas fermé l’œil de la nuit. "On va protéger le village en priorité et après on va essayer de préserver la forêt", explique-t-il mardi 11 février. Balayé par les vents et rongé par les flammes, le nord de l’île de Beauté tourne au ralenti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vents sont montés jusqu\'à 219 km/h dans la nuit du 10 au 11 février au Cap Corse. De nombreux habitants ont dû quitter leur domicile, plusieurs incendies se sont déclenchés en Haute-Corse.
Des vents sont montés jusqu'à 219 km/h dans la nuit du 10 au 11 février au Cap Corse. De nombreux habitants ont dû quitter leur domicile, plusieurs incendies se sont déclenchés en Haute-Corse. (FRANCE 3)