Un automobiliste blessé par balle près de Rennes, un chasseur interpellé

Selon le parquet, le "pronostic vital est engagé pour la victime". Le passager, choqué mais indemne, est parvenu à maîtriser le véhicule et à le garer sur le bas-côté, avant de prévenir les secours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'accident s'est produit à Laillé (Ille-et-Vilaines), près de Rennes. (GOOGLE MAPS)

Un nouvel accident de chasse ? Un automobiliste a été grièvement blessé par balle samedi alors qu'il circulait sur la quatre-voies entre Rennes et Nantes, et un chasseur a été placé en garde à vue, annonce dimanche 31 octobre le parquet. L'automobiliste, âgé de 67 ans, roulait entre Orgères et Laillé (Ille-et-Vilaine) lorsqu'il a été grièvement blessé par un tir d'arme à feu, a précisé le procureur adjoint Jean-Marie Blin, confirmant une information révélée par Ouest-France.

"Le pronostic vital est engagé pour la victime", a expliqué le procureur dans un communiqué reçu dimanche matin. Le conducteur, originaire du Maine-et-Loire, a été hospitalisé dans un état critique au CHU de Rennes, d'après Ouest-France. Son état de santé "inspire toujours les plus vives inquiétudes", a précisé un peu plus tard dimanche le parquet de Rennes.

Un chasseur, âgé d'environ 70 ans, est en garde à vue depuis hier. Le parquet a confirmé que ce chasseur était bien l'auteur du coup de feu. Il sera présenté à un juge d'instruction lundi matin. L'auteur du tir est poursuivi pour blessures involontaires lors d'une action de chasse, par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence. La balle utilisée est de calibre 9,3 millimètres.

Un tir à plus de 500 m de la quatre voies

Selon le quotidien Ouest-France, le passager, choqué mais indemne, est parvenu à maitriser le véhicule et à le garer sur le bas-côté avant de prévenir les secours. 

Une reconstitution des faits a eu lieu dimanche matin, sur un terrain de Laillé, près de la commune d'Orgères. Le chasseur aurait tiré à plus de 500 mètres de la quatre voies, à travers deux rangs de végétation, selon le président de la fédération des chasseurs d'Ille-et-Vilaine. 

"C'est surprenant d'imaginer que cette balle est allée directement dans une voiture dans ces conditions. Je veux être prudent mais ça ressemble plutôt à une balle perdue qui aurait ricoché. Je ne vois pas un tir direct", a expliqué à France Bleu Armorique André Drouard, le président de la fédération de chasse d'Ille-et-Vilaine. Un peu plus tôt, il avait déclaré être "abasourdi" par ces faits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chasse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.