Amiens va créer une centaine de contrats d'avenir en 2013

La ville samarienne compte fournir une centaine d'emplois dès le 1er janvier, a affirmé vendredi son maire, Gilles Demailly. 

La ville d\'Amiens compte créer une centaine d\'emplois d\'avenir dès le 1er janvier 2013. 
La ville d'Amiens compte créer une centaine d'emplois d'avenir dès le 1er janvier 2013.  (UWE ZUCCHI / AFP)

EMPLOI – La ville d’Amiens (Somme) espère jouer le rôle de "locomotive" en la matière. Son maire, Gilles Demailly, s’est d’ores et déjà engagé à fournir une centaine de contrats d'avenir dès le 1er janvier 2013. "J'espère que très vite, nous doublerons ou triplerons le nombre d'offres", a-t-il ajouté vendredi 31 août. "Amiens sera exemplaire et pourra jouer le rôle de pilote dans ce projet."

Et il a déjà une petite idée des emplois qui seront proposés : essentiellement dans la "gestion des espaces verts, l'animation de la ville au service des seniors, la valorisation des sites touristiques et patrimoniaux, l'animation d'ateliers multimédia".

Gilles Demailly a rappelé que ces emplois seront destinés en particulier "aux jeunes des quartiers difficiles". Amiens-nord a en effet été marqué par de violents affrontements entre la police et les jeunes, les 13 et 14 août dernier. Dans ce quartier, le chômage touche environ 45% de la population. Selon le maire, "rien que dans les zones les plus sensibles d'Amiens et des environs, près de 2 000 personnes pourraient être concernées par ce type de contrat".

En déplacement à Châlons-en-Champagne (Marne) le même jour, François Hollande a voulu accélérer la mise en place des contrats d'avenir, l'une de ses mesures phares. Il espère que les premiers contrats seront signés début octobre 2012. Au total, 150 000 emplois doivent être subventionnés d’ici 2014.