DIRECT. 14-Juillet : regardez le défilé militaire

Le Japon et Singapour sont les invités d'honneur cette année.

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Ce qu'il faut savoir

Samedi 14 juillet, jour de fête nationale, quelque 4 290 militaires, 220 véhicules, 250 chevaux, 64 avions et 30 hélicoptères défileront sur les Champs-Elysées. Après le président américain, Donald Trump, l'an dernier, le Premier ministre singapourien Hsien Loong et le ministre des Affaires étrangères japonais, Taro Kono, seront les invités d'honneur du chef de l'Etat, alors que la France a entrepris de renforcer ses liens militaires en Asie-Pacifique.

La rédaction nationale de France Télévisions propose une édition spéciale pour faire vivre au public un 14-Juillet d’exception. Dès 8h15 en direct sur France 2, Marie-Sophie Lacarrau, Julian Bugier, Stéphane Bern, Pierre Servent et toute la rédaction nationale commentent et décryptent ce défilé.

Grâce à l’utilisation inédite de la technologie de vidéo dite "volumétrique", des séquences en "images 4D" offrent une nouvelle perspective aux téléspectateurs : pendant le direct, une caméra virtuelle se joue de l’espace et du temps pour faire découvrir en détails les troupes et les matériels, avec une proximité encore jamais atteinte, au cœur du défilé.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #14JUILLET

12h44 : Maxime Brunerie, un militant d'extrême-droite, avait alors tenté de tirer sur le président de la République avec une carabine 22 long rifle. Il avait raté son coup et avait été immédiatement interpellé par la police. Je vous raconte l'histoire de cette tentative d'assassinat.



(AFP)

12h58 : Il y a 16 ans jour pour jour, le 14 juillet 2002, Jacques Chirac était victime d'une tentative d'assassinat perpétrée pendant le défilé militaire.



(PHILIPPE DESMAZES / AFP)

12h33 : Voici les contenus qu'il ne fallait pas manquer ce matin sur notre site :

• Des militaires racontent à Camille Adaoust le défilé de l'intérieur.

Ce témoignage d'une victime présumée de Luc Besson, recueillis par Catherine Fournier, David Di Giacomo et Valentine Pasquesoone.

• Ce récit de Clément Parrot sur le jour où Jacques Chirac a failli être assassiné.

12h21 : @Pandorre : Je sais que votre explication circule sur les réseaux sociaux, mais elle est erronée. Il s'agit bien d'une erreur, nous a indiqué le ministère de la Défense et l'armée de l'air. Plus de détails dans cet article.

12h21 : Ce n’est pas une erreur. Athos 9 emmenait un blessé de guerre.La fumée symbolisait le rouge du sang versé, symbolique de la présence des blessés de guerre.Pour tous ceux qui riaient bêtement ou critiquaient.

12h23 : Je trouve le post un peu dur tout de même... la chorégraphie était très technique avec des motos peu maniables. Heureusement, les pilotes ne sont pas faits mal... La pression et la perte récente du "metteur en scène" (source france 2) ont sans doute leur part

12h23 : Errare humanum est...A ceux qui ne cessent de tout relever et de critiquer, je les invite à participer ne serait-ce qu’à une opération militaire intérieure ou extérieure. Ils apercevront de l’exigence demandée à chaque instant à ces femmes et ces hommes. Alors oui l’erreur est humaine.

12h23 : Bonjour ; trop beau ce défilé et un grand merci à France 2 pour ces magnifiques images et reportages... Bravo aux techniciens...on ne soupçonne pas tout le travail derrière...un grand merci

12h11 : Dans les commentaires, vous continuez de réagir au défilé du 14-Juillet et vous réclamez un peu d'indulgence après les petits incidents qui ont émaillé le défilé.

12h09 : Le défilé se termine en musique avec la fanfare de la Garde républicaine.



(FRANCE 2)

11h57 : Petit point sur l'erreur de la patrouille de France. Sur les réseaux sociaux, certains assurent qu'il s'agit d'un hommage aux soldats blessés. Selon nos informations, il s'agit bien d'une erreur de fumigène : cette fumée rouge n'était pas prévue au programme.

11h48 : Au tour des hélicoptères de défiler au-dessus des Champs-Elysées. Suivez notre édition spéciale.



(FRANCE 2)

11h25 : @anonyme : Cela n'arrive pas tous les ans, mais ce n'est pas une première. En 2012, un parachutiste s'était cassé la jambe en atterrissant place de la Concorde.

11h25 : Dans les défilés précédents, y a-t-il déjà eu une erreur comme celle là ?

11h15 : Voici à quoi ressemble nos images 4D, utilisées pour la première fois sur ce défilé.



(FRANCE 2)

11h09 : C’est un Croate qui a rempli les couleurs des alpha jets ?? 😄

11h14 : Impardonnable cette erreur visible dans nos couleurs... Lamentable !😳

11h31 : Je trouve très sympa l'erreur de la couleur du drapeau dans le ciel, ça prouve que cette préparation du 14 juillet n’est pas une machine mais faite par des hommes. Ça humanise ce grand défilé tellement parfait. J'espère juste que la personne qui a mis la mauvaise cartouche sur l’avion ne sera pas puni.

11h08 : L'erreur de la patrouille de France, qui a mis un peu trop de rouge dans le drapeau, continue de vous faire réagir dans les commentaires.

10h58 : Autre erreur dans ce défilé, cette chute de deux motards de la gendarmerie.



(FRANCE 2)

10h50 : Erreur visible dans les couleurs

10h49 : On a changé de drapeau ?

10h49 : Petite erreur dans les couleurs ! Il manque un bleu !

10h49 : Alpha jet raté 😂 une fumée rouge à la place du bleu ...

11h01 : La petite erreur de la Patrouille de France ne vous a pas échappé dans les commentaires.

11h03 : Les avions défilent au-dessus des Champs-Elysées, avec notamment la Patrouille de France.

11h04 : Excellente question , merci de l'avoir posée. En cas d'empêchement du président de la République, la Constitution prévoit que ses responsabilités sont exercées par le président du Sénat, "et, si celui-ci est à son tour empêché d'exercer ses fonctions, par le gouvernement". Effectivement, tout le monde est présent en tribune officielle ce matin et je ne peux pas vous dire ce qu'il se passerait en cas d'attentat. Je peux en revanche vous recommander la série Designated Survivor, qui propose un scénario proche de celui que vous redoutez.

10h39 : Bonjour. Question technique. J'entends que presque tout le gouvernement sera présent au défilé du 14 juillet. Les présidents des assemblées. Bref tous les remplaçants du président, en cas d'incident, sont tous au même endroit. Que se passe-t-il en cas du pire ? La France serait gouverné par qui ? Merci de m'éclairer.

11h06 : Alors que le défilé débute, vous vous demandez peut-être comment les militaires vivent ce moment. Notre journaliste Camille Adaoust leur a posé la question. Dans cet article, ils racontent le défilé de l'intérieur.



(FRANCE 2)

10h24 : @anonyme : Je n'ai pas de chiffre pour l'édition 2018, mais je peux vous donner un ordre de grandeur. En 2013, le magazine L'Expansion avait chiffré le défilé à 3,5 millions d'euros.

10h24 : Bonjour, seriez-vous en mesure de nous dire le coût de cette belle manifestation incluant la sécurité et les installations et quelles entités de l'Etat en supportent la charge ? C’est une simple question pour y voir clair, rien d’autre. Merci.

10h22 : Emmanuel Macron descend les Champs-Elysées, escorté par la Garde républicaine.



10h13 : Avions en phase de préparation pour le défilé au dessus des Yvelines (Mareil-sur-Mauldre)

10h13 : Dans les commentaires, @14 juillet nous envoie une photo des préparatifs.

11h08 : Mais au fait, pourquoi défile-t-on et que commémore-t-on le 14-Juillet ? Sur Twitter, l'historienne Mathilde Larrère explique les origines de cette fête nationale.