VIDEO. Mort de Corentin à Metz : une enquête est en cours

Le parquet de Metz a ouvert une information judiciaire pour définir s'il y a eu ou non une erreur médicale lors de l'opération du jeune Corentin, qui a entraîné sa mort.

FRANCE 3

Une centaine de personnes a assisté aux obsèques de Corentin 11 ans, à Metz (Moselle), samedi 8 novembre. Le garçon est décédé dimanche 2 novembre des suites d'une banale opération de l'appendicite. Il avait été admis vendredi 31 octobre à la clinique privée Claude-Bernard pour des douleurs abdominales. Le lendemain, il est opéré d'une crise d'appendicite, une opération qui tourne mal. Malgré l'intervention d'un spécialiste de la réparation des vaisseaux au CHU de Nancy, l'enfant n'a pas survécu. 

Le foie et l'aorte touchés

D'après une autopsie réalisée mercredi 5 novembre, l'aorte et le foie ont été touchés lors de l'opération. "Si on part pour une opération de l’appendicite et qu’on finit avec une aorte perforée et que l’appendicite n’est pas retirée, on peut légitimement se poser des questions. L'enquête déterminera si erreur médicale il y a", a déclaré Marc Baerthelé, avocat des parents de Corentin au micro de France 3.

De son côté, la clinique attend les résultats de l’enquête et défend pour l'heure son chirurgien : "C'est un praticien que nous connaissons, qui travaille très bien. On n’a jamais eu de soucis avec ce médecin", a déclaré Cyril Dufourcq, directeur de la clinique Claude Bernard.

Le parquet a ouvert une information judiciaire vendredi 7 novembre. Une autre enquête médico-administrative est en cours, à la clinique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La clinique Claude-Bernard de Metz (Moselle), où a été pris en charge Corentin, 11 ans, mort des suites de son opération de l\'appendicite, le 2 novembre 2014.
La clinique Claude-Bernard de Metz (Moselle), où a été pris en charge Corentin, 11 ans, mort des suites de son opération de l'appendicite, le 2 novembre 2014. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)