Cet article date de plus de sept ans.

Vaucluse : interpellation d'un forcené retranché dans un hôtel de Bollène

Un périmètre autour de l'hôtel a été évacué, et l'autoroute à proximité a été fermée. Des négociations sont en cours entre le forcené et le GIGN.

Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des gendarmes postés devant un hôtel Formule 1 où un forcené s'est retranché dans sa chambre, le 19 juillet 2016 à Bollène (Vaucluse). (MAXPPP)

Un homme armé d'un couteau et porteur d'un colis suspect a été interpellé, mardi 19 juillet, en début de soirée, à Bollène (Vaucluse). Il s'était retranché dans un hôtel Formule 1, depuis le début de l'après-midi. L'hôtel avait été évacué et le Groupement d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) s'était rendu sur place pour négocier, a précisé la mairie de la commune à francetv info.

Un conflit sur le paiement de la chambre

Selon une source proche du dossier, citée par l'AFP, la gendarmerie est d'abord intervenue car l'homme refusait de payer sa chambre. Peu avant 15h, toujours selon cette source, il s'est  retranché dans sa chambre, armé d'un couteau et muni d'une boîte d'où sortaient "des fils".

Des démineurs ont été appelés sur place, accompagnés d'un chien renifleur d'explosifs. Des hommes de l'antenne d'Orange du GIGN sont également présents, et négociaient avec le forcené, a affirmé la mairie à francetv info mardi en début de soirée.

Circulation interrompue sur l'A7

"Tout le monde a été évacué dans un rayon de 250 mètres", affirme la mairie. L'autoroute A7, qui passe a proximité, a été coupée dans les deux sens entre Montélimar et Orange.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.