Cet article date de plus de dix ans.

Une automobiliste, régulateur bloqué, escortée par les gendarmes

Une femme s'est retrouvée incapable d'arrêter son régulateur de vitesse bloqué à 75km/h. Elle a du être escortée par des gendarmes sur 40km sur l'autoroute entre Toulouse et Carcassonne, avant de parvenir enfin à stopper sa voiture.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (G COLLAS Maxppp)

La conductrice roulait lundi après-midi au volant d'une Toyota Prius sur le périphérique toulousain, quand elle s'est retrouvée "dans l'incapacité de désactiver son régulateur de vitesse bloqué à 75 km/h ".

L'automobiliste a alors alerté la gendarmerie avec son téléphone portable. A l'approche du péage autoroutier, l'exploitant ASF a fait lever une barrière "pour libérer l'accès et éviter l'accident ".

"Jusqu'à ce que la conductrice parvienne à s'arrêter"

Les gendarmes ont ensuite escorté la conductrice sur 40km sur l'autoroute entre Toulouse et Carcassonne. "Nous avons escorté le véhicule, jusqu'à ce que la conductrice parvienne à s'arrêter à force de manipulations de l'embrayage et du freinage ", a indiqué le centre opérationnel de gendarmerie de Haute-Garonne.

Des automobilistes invoquent régulièrement ce type d'incidents depuis la diffusion de masse des régulateurs de vitesse électronique il y a une dizaine d'années. Toyota Europe indique "attendre une notification officielle de l'incident pour prévoir une expertise ", mais assure "n'avoir jamais connu de panne de régulateur de vitesse ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.