Cet article date de plus de huit ans.

Trois sœurs découvrent un magot et décident de le rendre

Une surprise mardi au commissariat de Montpellier. Trois femmes ont remis aux policiers un sac contenant plusieurs dizaines de milliers d'euros en liquide. Une somme découverte chez leur frère décédé. Il l'avait indûment perçue auprès de la caisse de retraite.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (DDSP34 Autre)

Après le décès de leur frère à l'âge de 61 ans, les trois sœurs vont ranger et vider l'appartement HLM dans lequel il vivait. Et c'est en déplaçant le clic-clac
qu'elles font une étrange découverte. Des liasses et des liasses de billets de
100 et 500 euros sont entassées sous le matelas. Au total, ce sont 153.000
euros qui sont retrouvés.

Mais
la découverte ne s'arrête pas là. Elles tombent également sur une carte
bancaire et une carte vitale en cours de validité au nom de leur père. Sauf que
l'homme est mort il y a 15 ans en Algérie à l'âge de 80 ans. Depuis, la pension paternelle de 750
euros mensuels tombait sur le compte d'un mort. Au final, le fils qui s'était
bien gardé de prévenir la caisse de retraite, allait retirer l'argent liquide à
la banque.

Finalement,
personne n'a profité de la cagnotte. L'auteur du détournement qui attendant
on ne sait quoi, s'est contenté d'accumuler les billets. Les trois sœurs ont préféré tout apporter au commissariat. Les enquêteurs vont chercher à déterminer quels sont les organismes lésés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.