VIDEO FRANCE 2. Attentat déjoué : dans l'appartement d'un des suspects

Les enquêteurs ont découvert 71 grammes de TATP, ainsi que des notes manuscrites pour en fabriquer et les composants ou le matériel nécessaire : acétone, eau oxygénée, seringues et gants de protection.

Les services antiterroristes ont interpellé, vendredi 10 février, dans la région de Montpellier (Hérault) trois personnes, dont une adolescente de 16 ans, suspectées de vouloir commettre un attentat "imminent" en France. Parmi les suspects, Thomas, un jeune homme âgé de 20 ans, soupçonné d'avoir confectionné les explosifs retrouvés lors des arrestations. France 2 a pu pénétrer dans l'appartement où il résidait ces derniers jours.

"Je pensais pas qu'une bombe se préparait chez moi"

Dans ce logement, à Clapiers, à la périphérie de Montpellier, les enquêteurs ont découvert 71 grammes de TATP, ainsi que des notes manuscrites pour en fabriquer et les composants ou le matériel nécessaire : acétone, eau oxygénée, seringues et gants de protection. Dans ses affaires, on retrouve de nombreux livres religieux et des manuels, visiblement destinés à des convertis à l'islam.

Le locataire affirme avoir logé le suspect depuis le début de la semaine, car il était sans domicile fixe. Il a alors décidé de l'aider en l'hébergeant quelques jours. "Mais jamais je pensais qu'il se préparait une bombe chez moi", confie-t-il à une équipe de France 2.  Entendu par la police, il a été relâché. Aucune charge n'a été retenue contre lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Appartement suspects.
Appartement suspects. (FRANCE 2)