Bonbonnes de gaz à Paris : 3 personnes devant le juge

Après la tentative d'attentat aux bonbonnes de gaz à Paris, dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 septembre, 3 des 6 personnes interpellées ont été relâchées et les 3 autres sont entendues par un juge antiterroriste, ce vendredi 6 octobre.

FRANCE 3

C'est bien cette adresse dans le 16e arrondissement de Paris qui était visée. On sait désormais que deux des interpellés ont effectué des repérages dans le quartier. Leur téléphone portable ont été localisés près de la rue Chanez, quatre jours avant la découverte des bonbonnes. Pourtant, on ignore toujours qui était précisément la cible.

D'autres bonbonnes de gaz retrouvées

Trois suspects vont être présentés à un juge ce vendredi 6 octobre au soir. Des perquisitions à leur domicile en région parisienne ont permis de trouver d'autres bonbonnes de gaz, des composants électriques et électroniques et des jerrycans.
 
C'est l'un d'entre eux, fiché S, qui semble avoir mené les opérations. Il avait acheté à une station-service à cinq reprises une quantité de 21 litres d'essence. Il avait également été interpellé sur une Nationale, alors qu'il s'était garé sur le bord de la route, en train de faire sa prière.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'immeuble du 16e arrondissement de Paris où des bonbonnes de gaz ont été découvertes, le 3 octobre 2017.
L'immeuble du 16e arrondissement de Paris où des bonbonnes de gaz ont été découvertes, le 3 octobre 2017. (MAXPPP)