Cet article date de plus de six ans.

Attentat déjoué : ce que l'on sait de l'opération antiterroriste à Strasbourg et Marseille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat déjoué : ce que l'on sait de l'opération antiterroriste à Strasbourg et Marseille
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une opération antiterroriste a été menée à Strasbourg (Bas-Rhin) et à Marseille (Bouches-du-Rhône) ce week-end. Sept personnes ont été placées en garde à vue.

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a donné des précisions ce lundi 21 novembre sur l'opération antiterroriste menée à Strasbourg (Bas-Rhin) et à Marseille (Bouches-du-Rhône) ce week-end. "Bernard Cazeneuve parle d'un nouvel attentat déjoué. Il apporte quelques précisions sur les sept individus interpellés : cinq à Strasbourg, deux à Marseille. Des individus âgés de 29 à 37 ans et de nationalité française, marocaine et afghane", explique Claude Samper en direct de la place Beauvau à Paris.

On ne connaît pas avec précision la ou les cibles des terroristes

Les individus interpelés sont tous inconnus des services de police à l'exception du ressortissant marocain qui a avait été signalé par son pays. "Pour le reste, peu de détails. On ne connaît pas avec précision la ou les cibles des terroristes. Quand on dit Strasbourg, on pense tous évidemment au marché de Noël qui doit ouvrir vendredi prochain et qui accueille chaque année près de deux millions de personnes et qui avait déjà fait l'objet en 2000 d'un projet d'attentat. Pour autant, aucun lien direct n'est fait. Les sept individus sont à l'heure actuelle en garde à vue. Ce sont des combattants qui se sont connus en Syrie et qui attendaient une livraison d'armes. Ils sont interrogés pour qu'on puisse découvrir leurs cibles et complices éventuels", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.