Attentats du 13-Novembre : un an après, les riverains se souviennent

Un an presque jour pour jour après l'attaque du Bataclan qui a fait 90 morts, les voisins de la salle de concert se souviennent.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le passage Saint-Pierre-Amelot est une ruelle longeant le Bataclan et par laquelle de nombreux spectateurs du concert d'Eagles of Death Metal ont réussi à échapper, par une issue de secours, aux balles des terroristes. Au moment du début de la fusillade, nombre d'entre eux passent la tête par la fenêtre et réalisent immédiatement la gravité de la situation.

"Je me suis dit que j'allais y passer"

Le reste de la soirée se fera ensuite dans l'angoisse pour ces riverains encore hantés par les événements : "Il y avait très peu de bruits à part les cris et les coups de feu... c'était calme, trop calme...", "J'ai mis longtemps à entendre les sirènes, je n'entendais rien, j'avais l'impression que personne ne faisait rien. Je me suis dit que j'allais aussi y passer...". Des propos très forts qui montrent à quel point les impressions de cette horrible soirée restent fortes pour ceux qui l'ont vécue indirectement.

Le JT
Les autres sujets du JT