VIDEO. Les touristes étrangers désertent Paris

C'est une conséquence des attentats. La baisse de fréquentation est impressionnante, y compris dans les lieux les plus emblématiques de Paris.

FRANCE 3

Paris, ce dimanche 27 décembre, a un air de printemps. Idéal pour une croisière sur la Seine. Pourtant, il reste beaucoup de places sur les bateaux, habituellement envahis par les touristes. Cette baisse de fréquentation perdure depuis les attentats de novembre. Par rapport à l'année 2014, on enregistre jusqu'à 30% de touristes en moins en cette période de fêtes. "Les gens n'ont pas envie de revenir sur les lieux où se sont passés toutes ces mauvaises choses, mais on ne doit pas avoir peur d'y revenir parce que ça fait partie du passé maintenant", explique une touriste.

Une baisse qui pourrait durer

Ce sont essentiellement les asiatiques et les américains qui ont annulé leurs voyages. À Montmartre, même si la place du Tertre est toujours très fréquentée, les terrasses des cafés ne sont pas prises d'assaut et les restaurateurs ont dû mal à retenir les clients. La baisse de fréquentation touristique pourrait encore durer. Après le 11 septembre 2001, New York a attendu quatre années avant de retrouver une image positive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant la basilique du Sacré-Cœur, à Paris, le 23 décembre 2015. 
Devant la basilique du Sacré-Cœur, à Paris, le 23 décembre 2015.  (CHRISTOPHE ENA / AP / SIPA)