Enquête suite aux attentats : 168 perquisitions menées dans 19 départements français

168 perquisitions ont été menées dans plusieurs régions de France dès la nuit dernière. 23 personnes ont été interpelées. Le point avec France 2.

FRANCE 2

Les perquisitions menées cette nuit l'ont été dans le cadre de l'État d'urgence décrété après les attentats de vendredi 13 novembre à Paris. Pas besoin de l'autorisation d'un juge, c'est sous l'autorité du préfet que les policiers sont intervenus, comme au sud de Toulouse, dans le quartier du Mirail à la Reynerie où une dizaine de lieux ont été perquisitionnés. Ce lundi matin, cinq suspects étaient toujours gardés à vue au commissariat central.

23 interpellations et 31 armes saisies

19 départements ont été concernés par ces 168 perquisitions administratives, tout autour des grandes villes de France. Grenoble, Marseille, mais aussi à Jeumont dans le nord de la France ou encore près de Lyon, à Feyzin précisément où un lance-roquettes a été découvert. Toutes ces interventions ont été menées chez des individus soupçonnés d'appartenir à la mouvance jihadiste. 23 interpellations et 31 armes saisies, c'est le bilan de ces perquisitions. Cela va continuer, a promis le ministre de l'Intérieur qui a par ailleurs annoncé l'assignation à résidence de 104 suspects ces dernières 48 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers montent la garde près du Stade de France, le 14 novembre2015.
Des policiers montent la garde près du Stade de France, le 14 novembre2015. (MIGUEL MEDINA / AFP)