Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Une ceinture d'explosifs retrouvée dans un tas d'encombrants à Montrouge

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Une ceinture d'explosifs retrouvé  dans une poubelle à Montrouge
LILYA MELKONIAN et CLEMENT LE GOFF - FRANCE 2

La ceinture a été retrouvée lundi "avec d'autres déchets adossés à un mur, dans rue tranquille, discrète" affirme le maire de Montrouge à France 2, Jean-Louis Metton.

Une ceinture d'explosifs a été retrouvée lundi 23 novembre dans des encombrants à Montrouge (Hauts-de-Seine), devant une résidence étudiante, dix jours après les attentats qui ont fait 130 morts dans Paris et au Stade de France. Ce sont des éboueurs de la ville qui ont mis la main sur la ceinture qui est en cours d'analyse "pour confirmer qu'il s'agit d'explosifs", selon une source proche de l'enquête.

"Dans rue tranquille, discrète"

La ceinture a été retrouvée "avec d'autres déchets adossés à un mur, dans rue tranquille, discrète" affirme le maire de Montrouge à France 2, Jean-Louis Metton. Le lundi est le jour de ramassage des encombrants dans cette ville de Montrouge, dans la banlieue sud de Paris.

Salah Abdeslam, un des terroristes recherchés en France et en Belgique avait été localisé, par la téléphonie, à proximité de Montrouge, à Châtillon, le 13 novembre au soir après les attentats. Le procureur de la République de Paris, François Molins, avait précisé que les gilets ou ceintures d'explosifs portés par les trois kamikazes du Stade de France, du Bataclan et du boulevard Voltaire étaient composés "de TATP, de piles et d'un détonateur sous forme de bouton-poussoir, ainsi que de boulons pour contribuer à aggraver encore le mécanisme et le souffle de l'explosion".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.