Cet article date de plus de cinq ans.

Terrorisme : la coopération policière s'intensifie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Terrorisme : la coopération policière s'intensifie
Article rédigé par
France Télévisions

La France, la Belgique et les Pays-Bas accentuent leur coopération pour démanteler les réseaux terroristes sur leur sol.

L'homme interpellé dimanche 27 mars aux Pays-Bas et Reda Kriket, interpellé lui, en banlieue parisienne la semaine dernière étaient liés, et projetaient d'effectuer un attentat dans l'Hexagone. L’homme arrêté à Rotterdam est soupçonné d'avoir été mandaté par le groupe Etat islamique pour commettre un attentat en France, son numéro de téléphone ayant été retrouvé dans les affaires de Reda Kriket.

Projet d'attaque mis en échec

Celui-ci avait été interpellé jeudi 24 mars en région parisienne. Dans sa planque à Argenteuil (Val-d'Oise), les enquêteurs ont découvert des fusils d'assaut et des explosifs. Les autorités françaises parlent d'un projet d'attaque à un stade avancé mis en échec. La cellule trouve aussi des ramifications à Bruxelles où vendredi 25 mars, deux suspects ont été arrêtés. Ils pourraient être livrés rapidement aux autorités françaises. La coopération entre la France, la Belgique et les Pays-Bas semblent porter ses fruits. Ces trois pays ont un objectif commun : démanteler un réseau terroriste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.