Frank Berton sera l'un des avocats de Salah Abdeslam en France

Le pénaliste du barreau lillois a été choisi par Sven Mary. Il le défendra dans la procédure des attentats commis à Paris et à Saint-Denis le 13 novembre 2015.

L\'avocat Frank Berton, le 3 février 2015 à Paris.
L'avocat Frank Berton, le 3 février 2015 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

Il a la mâchoire carrée, la voix grave, des cheveux gominés et de petits yeux noirs. L'avocat pénaliste lillois Frank Berton représentera Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris et Saint-Denis commis le 13 novembre 2015, annoncent, mercredi 27 avril, Le Monde et La Voix du Nord.

Frank Berton est notamment connu pour avoir défendu Florence Cassez, Française détenue au Mexique entre 2005 et 2013, Dominique Cottrez, condamnée pour octuple infanticide, et Daniel Legrand, lors du troisième procès dans l'affaire Outreau.

"Le pénaliste lillois constituera une équipe de défense avec l'avocat belge Sven Mary et un second avocat français, dont le nom n'a pas été communiqué", écrit Le Monde. C'est justement l'avocat belge de Salah Abdeslam qui a selectionné plusieurs pénalistes de premier plan puis a choisi les avocats, avec son client, révèle La Voix du Nord.

"Salah Abdeslam est soucieux de s'expliquer"

Frank Berton, accompagné de Sven Mary, a rencontré Salah Abdeslam à la prison de Beveren (Belgique), pendant plus de deux heures, vendredi 22 avril, selon les deux quotidiens. L'homme suspecté d'avoir participé aux attentats devrait être remis prochainement à la justice française. Il est sous le coup d'un mandat d’arrêt européen à la demande de la France.

"Il est soucieux de s’expliquer, presque impatient de partir à Paris", raconte Frank Berton à La Voix du Nord. "Je serai à ses côtés lors des interrogatoires, évidemment, et lors de son transfert prochain à Paris, et je lui ai déjà expliqué la procédure française et ce qui doit se passer maintenant", ajoute-t-il.

"Chacun a droit à une défense"

"C'est une décision pas simple à prendre, que j'ai prise en âme et conscience après avoir consulté un certain nombre de personnes, surtout après avoir rencontré Salah Abdeslam en prison, confie Frank Berton à La Voix du Nord. C'est sûr qu'on aura des critiques, qu'on aura des menaces."

Frank Berton a déjà défendu des terroristes à l'époque des attentats de 1995. Il a aussi été l'avocat de familles de victimes. "Chacun a droit à une défense", insiste-t-il dans une vidéo mise en ligne sur le site du quotidien régional. Il espère maintenant que dans cette affaire, Salah Abdeslam va "tourner une page où il raconterait sa radicalisation" et les attentats.