VIDEO. L'armée submergée par les candidatures après les attentats de Paris

Les candidatures ont été multipliées par sept en moins d'un an. Une équipe de France 2 fait le point.

France 2

Depuis les attentats de vendredi 13 novembre à Paris, ils sont des dizaines à venir chaque jour dans ce centre de recrutement. Geoffrey, 21 ans, a été profondément choqué par les attaques terroristes. Ce matin, dans la salle d'attente, il suit de très près l'assaut de Saint-Denis. Et il n'y a pas que des garçons. Des jeunes filles souhaitent aussi s'engager, tout comme des mineurs.

Le nombre de candidatures multiplié par sept

Les entretiens s'enchaînent et les demandes affluent. En moins d'un an, le nombre de jeunes souhaitant intégrer l'armée a été multiplié par sept. L'effet "attentats" se ressent clairement dans les mails des candidats.

Certains qui rêvent de s'engager depuis des semaines passent en ce moment les tests d'aptitude physique. Chacun donne le maximum pour être retenu. Au niveau national, sur 150 000 candidats, seuls 15 000 endosseront l'uniforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militaire patrouillant à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), au milieu de la population, alors qu\'une opération anti-terroriste est en cours, mercredi 18 novembre.
Un militaire patrouillant à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), au milieu de la population, alors qu'une opération anti-terroriste est en cours, mercredi 18 novembre. (THIBAULT CAMUS / AP / SIPA)