Cet article date de plus d'un an.

Attaque contre des militaires à Valence en 2016 : Raouf El Ayeb fait appel de sa condamnation

Cet homme de 33 ans a été condamné mercredi 29 janvier pour "tentative d'homicide sur personnes dépositaires de l'autorité publique".

Article rédigé par
avec France Bleu Drôme Ardèche - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valence (Drôme). (GOOGLE MAPS)

L'avocat de Raouf El Ayeb fait appel de sa condamnation à 17 ans de réclusion criminelle pour avoir foncé en voiture sur des militaires à Valence (Drôme), rapporte France Bleu Drôme Ardèche vendredi 31 janvier. Il y aura donc un second procès sur l'attaque des militaires Sentinelle devant la mosquée de Valence le 1er janvier 2016.

Une peine au-delà des réquisitions

Raouf El Ayeb, 33 ans, père de famille de nationalité tunisienne, a été condamné à 17 ans de prison en première instance mercredi, reconnu coupable de "tentative d'homicide sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Les jurés de la cour d'assises n'ont pas retenu l'altération du discernement et sont allés au-delà de la peine requise par l'avocat général qui avait demandé une peine d'au moins 12 ans.

Lors du procès, l'accusé s'était adressé directement aux victimes. "Je demande de tout mon cœur aux militaires de m'excuser", avait déclaré Raouf El Ayeb, avant de conclure : "Je suis très content qu'il ne vous soit rien arrivé de grave".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque contre des militaires à Valence

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.