Robert Ménard veut faire patrouiller une "garde biterroise" à Béziers

Le maire de Béziers va lancer un appel à candidatures, pour recruter des bénévoles.

Le maire de Béziers (Hérault) Robert Ménard lors d\'une conférence, le 18 mai 2015 à Toulouse (Haute-Garonne).
Le maire de Béziers (Hérault) Robert Ménard lors d'une conférence, le 18 mai 2015 à Toulouse (Haute-Garonne). (REMY GABALDA / AFP)

Alors que l'état d'urgence est toujours en vigueur, le maire de Béziers Robert Ménard veut mobiliser une "garde biterroise" pour arpenter les rues de sa commune.

Pour sélectionner les membres de cette "garde", une campagne d'affichage sera lancée jeudi, avant des entretiens individuels face à 'adjoint à la sécurité et au directeur de la police municipale. Cette initiative est destinée en priorité aux anciens gendarmes, militaires, policiers ou pompiers, précisent nos confrères de France 3 Languedoc-Roussillon. Ceux-ci seront bénévoles, sous statut de collaborateurs occasionnels du service publics.

Des patrouilles à pied, autour des écoles et des bâtiments publics

"Il est est important que les Biterrois voient des gens dans la ville en charge de leur sécurité si il y a un problème", a insisté Robert Ménard, lors d'une conférence de presse. Cette patrouille déambulera dans les rues à pied et sans arme, avec pour principal objectif de surveiller les écoles et des bâtiments publics. Elle disposera de "moyens de transmission pour alerter les services de police", au besoin. Le maire de Béziers compte maintenir l'opération aussi longtemps que durera l'état d'urgence.