Collision avec la police à Elancourt : selon une source policière, une vidéo exploitée par l'IGPN montre que la voiture de police arrivait lentement à l'intersection

Selon cette source policière, ces images de surveillance montrent que l'adolescent était alors sans casque et regardait derrière lui sans ralentir.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Sefa, un adolescent de 16 ans, a été gravement blessé dans une collision avec un véhicule de police à Elancourt (Yvelines), le 6 septembre 2023. (ELISABETH GARDET / MAXPPP)

Une vidéo exploitée par l'IGPN montre que la voiture de police percutée mercredi à Élancourt (Yvelines) par le jeune Sefa, l'adolescent de 16 ans "en état de mort cérébrale" après avoir été gravement blessé dans une collision avec un véhicule de police mercredi, arrivait lentement à l'intersection où a eu lieu la collision, a appris vendredi franceinfo auprès d'une source policière et confirmant une information du Parisien / Aujourd'hui en France

Cette même source précise que selon la vidéo, l'adolescent était alors sans casque et qu'il regardait derrière lui sans ralentir.

Version d'un témoin

"Non, il n'y a pas d'accident", a affirmé pour sa part Yassine Bouzrou sur franceinfo. "Différents éléments me permettent d'affirmer avec certitude que le véhicule de police a tenté d'aller au contact de la moto en lui coupant la route", a assuré l'avocat de la famille de Sefa, qui va porter plainte contre la police pour tentative d'homicide volontaire. "J'affirme sur la base d'un témoin présent qui a vu le véhicule de police aller à vive allure en direction de cette moto pour la percuter", a déclaré l'avocat de la famille.

Les faits se sont déroulés vers 18h20 dans le quartier des Nouveaux Horizons, à Elancourt. L'adolescent a été repéré par une patrouille de police alors qu'il conduisait une mini moto sans casque. Cette patrouille décide alors de le suivre à distance avec le gyrophare allumé, mais sans sirène. Rien ne permet de dire à ce stade que le jeune homme faisait des acrobaties ou conduisait dangereusement. Des doutes existent également sur le fait de savoir s'il avait conscience d'être suivi par les policiers. Le jeune homme circulait alors à grande vitesse et a percuté de plein fouet une seconde voiture de police qui débouchait d'une intersection. Ce deuxième véhicule intervenait en renfort du premier pour tenter de se positionner en amont de la moto.

Mercredi soir, le ministère public avait initialement indiqué le décès de Sefa, contredit jeudi par l'avocat de la famille, affirmant que l'adolescent se trouve "en état de mort cérébrale". Yassine Bouzrou a confirmé à franceinfo avoir demandé "le dépaysement total" de l'enquête, estimant "que le parquet de Versailles n'est pas apte à gérer ce dossier convenablement". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.