Vacances : gare aux noyades

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
noyades
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Blanchard, M. Millet, B. Biraud - franceinfo
France Télévisions

Trois personnes ont perdu la vie, noyée, le week-end du 15 août. Des drames qui appellent à la plus grande prudence en cette période estivale. Illustration et prévention sur l'île de Ré.

L'Atlantique, une immensité hostile avec ses courants et ses vagues. Les vacanciers ont parfois tendance à l’oublier. Même devant les recommandations des sauveteurs présents au bord de l’eau, certains baigneurs de la Couarde-sur-Mer (Charente-Maritime) n’en font qu’à leur tête. "La dame qui surveille la baignade, elle a voulu me sortir de l’eau, car il y avait du courant et des grosses vagues. Il y avait marqué baignades dangereuses, ils ont voulu que j’aille ailleurs, mais je n’y suis pas allée", raconte une baigneuse téméraire. Une imprudence qui pousse les sauveteurs à faire encore plus de prévention.

La prévention sur les plages

Sur les plages de Saint-Martin-en-Ré, l’objectif et de faire passer le message. "Nous sommes à marée basse, il y a beaucoup de courant, il faut être vigilant et surtout ne pas lutter si vous êtes pris dedans", rappelle Rahania Sabana, sauveteuse en mer. Même sur cette plage tranquille, les courants sont présents, les sauveteurs ont déjà dû intervenir une quinzaine de fois. Dans le sud de la Charente-Maritime, si les baïnes ressemblent à d'anodines piscines à marée basse, elles se transforment en un véritable piège à marée montante. Selon Santé publique France, 168 baigneurs sont morts noyés depuis début juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.