Noyades : l'été des records

Selon les premiers résultats d'une enquête, les accidents de noyades recensés de cet été sont deux fois plus nombreux qu'en 2015, et le nombre de décès augmente.

France 3

À la Roque-sur-Cèze, dans le Gard, une fillette de 3 ans est tombée au niveau des cascades du Sautadet, dimanche 19 août. Malgré la rapidité des secours, les sauveteurs n'ont pas pu la ranimer. À Besançon (Doubs), c'est un jeune homme de 17 ans qui s'est noyé, le même jour, dans le Doubs. La rivière est pourtant interdite de baignade. Les noyades sont en augmentation cet été.

En 2018, 1758 noyades accidentelles et 373 décès

En 2018, du 1er juin au 9 août, on comptait 1 758 noyades accidentelles. En 2015, 858, soit deux fois moins. Le nombre de décès par noyade augmente aussi : 373 en 2018, 329 en 2015. Les raisons sont multiples. Les imprudences, le manque de surveillance ou les chaleurs de l'été. Les noyades concernent tous les âges et tous les lieux. Mais principalement les enfants de moins de 6 ans et les piscines privées. La bande des 300 m à partir du rivage est également dangereuse. La prévention et l'information restent primordiales. L'été n'est pas terminé. Un dernier conseil : la prudence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des panneaux participent à la prévention des risques et en particulier des risque de noyade a proximité du Lac Achard au sud de Strasbourg
Des panneaux participent à la prévention des risques et en particulier des risque de noyade a proximité du Lac Achard au sud de Strasbourg (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)