Meurtre de Mireille Knoll : Yacine Mihoub, condamné à la perpétuité, a fait appel de sa condamnation

Il a été condamné pour le meurtre "au caractère antisémite" de Mireille Knoll, 85 ans, le 23 mars 2018. Un second procès va avoir lieu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mireille Knoll, tuée le 23 mars 2018. (UEJF / HO HANDOUT / MAXPPP)

Yacine Mihoub, condamné mercredi 10 novembre aux assises de Paris à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre "au caractère antisémite" de Mireille Knoll en 2018, a fait appel de sa condamnation, apprend franceinfo auprès de son avocat Charles Consigny, confirmant une information de RTL.

Il y aura donc un second procès dans cette affaire Mireille Knoll. Yacine Mihoub, voisin de l'octogénaire tuée en 2018 âgé de 31 ans, a toujours clamé son innocence. Le 10 novembre dernier, sa peine avait été assortie d'une période de sûreté de 22 ans, la cour retenant le "caractère antisémite" du crime.

Son co-accusé, Alex Carrimbacus avait été acquitté pour le meurtre de l'octogénaire mais condamné en revanche à une peine de 15 ans de réclusion assortie d'une peine de sûreté de deux tiers pour vol aggravé chez la victime.

Mireille Knoll a été tuée le 23 mars 2018. Appelés pour un incendie dans un immeuble HLM de l'est parisien, les pompiers avaient découvert le corps en partie carbonisé de l'octogénaire, lardé de onze coups de couteau. Mireille Knoll, avait fui Paris en 1942 pour échapper à la rafle du Vel D'hiv. Sa mort avait suscité une vive émotion, un après après le meurtre de Sarah Halimi, sexagénaire juive, par un homme finalement considéré comme irresponsable pénalement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Meurtre de Mireille Knoll

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.