Angélique : l'émotion de sa famille

Il y avait beaucoup de monde cet après-midi dans les rues de Wambrechies (Nord) pour la marche blanche en mémoire d'Angélique. Un long cortège de plusieurs milliers de personnes. Une foule silencieuse venue soutenir la famille.

Voir la vidéo
France 3

À 14 heures, ils étaient plus de 2 000 sous le drapeau en berne de la mairie de Wambrechies (Nord) ce mardi 1er-Mai ; des proches, des anonymes, tous venus soutenir cette famille dévastée par le chagrin. Les parents et la soeur d'Angélique prennent la tête du cortège pour une marche silencieuse. "C'est atroce, je suis une maman, une grand-mère, je me mets à la place des parents", confie une femme, émue aux larmes. 

"Nous ne faiblirons pas"

Des parents qui serrent avec force une banderole, sur laquelle est inscrit le prénom de leur fille. Puis, le cortège passe devant le domicile du meurtrier présumé, ce voisin que toute la famille connaissait. La mère d'Angélique à ce moment-là ne retient pas sa colère... La marche blanche s'achève dans le quartier où vivait Angélique. C'est sa soeur, Anaïs, 20 ans, qui trouve le courage de prendre la parole : "Nos coeurs sont brisés, nos têtes sont remplies de questions, nos yeux pleurent, mais nous ne faiblirons pas. Nous allons nous battre pour Angélique, on t'aime très fort Angélique", a déclaré Anaïs Six. Puis, au pied de son immeuble, dans le parc où l'adolescente a été vue vivante pour la dernière fois, un lâcher de ballons.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des messages de condoléances et des fleurs déposées en mémoire de la petite Angélique
Des messages de condoléances et des fleurs déposées en mémoire de la petite Angélique (PHILIPPE HUGUEN / AFP)