Guadeloupe : la spirale de la violence

Le ministre de l'Intérieur est attendu en Guadeloupe, une promesse faite à la population qui s'exaspère de la montée de la violence. Dix-neuf morts depuis le début de l'année, 70 gendarmes envoyés en renfort.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des plages de sable blanc et des cocotiers, des paysages de carte postale. Difficile d'imaginer que la Guadeloupe est pourtant le département le plus violent de France. Ce jour-là au commissariat de Pointe-a-Pitre, un homme est interrogé pour avoir frappé au visage un policier. Cette policière qui souhaite rester anonyme a fait la majorité de sa carrière en métropole et elle voit la différence.

Meurtre en pleine journée

Agressions, braquages, meurtres, en Guadeloupe le moindre vol peut très vite dégénérer. Il y a deux semaines, un lycéen a été tué à l'arme blanche par un autre adolescent du même âge qui voulait lui dérober son téléphone portable. L’agression  s'est déroulée en pleine journée, la jeune victime sortait du lycée et attendait son bus. Les habitants de la Guadeloupe sont révoltés c'est le 19e homicide depuis le début de l'année sur l'île.
Le JT
Les autres sujets du JT