Lyon : entre 200 et 300 personnes rassemblées sur les quais de Saône pour faire la fête malgré le Covid-19

Les policiers ont évacué les quais dans le calme. Le parquet de Lyon est saisi pour retrouver les organisateurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Quai de la pêcherie, dans le 1er arrondissement de Lyon (Rhône). (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Entre 200 et 300 personnes se sont rassemblées dans la soirée du mardi 30 mars sur les quais de Saône à Lyon (Rhône). Des jeunes et des étudiants, entre 15 et 25 ans, se sont retrouvés vers 18 heures quai de la Pêcherie, dans le 1er arrondissement, sur la rive gauche de la Saône.

Vers 19 heures, le rassemblement festif battait son plein sur ce quai long d'environ 150 mètres. Les jeunes étaient au bord de l'eau et agglutinés sur les escaliers descendant sur les quais. Plusieurs enceintes diffusaient de la musique techno, tandis que les participants se partageaient bières et vins. La plupart des jeunes étaient sans masque, ou le portaient sur le menton, et assumaient totalement d'enfreindre les règles sanitaires : "Ça commence à saoûler, ça fait plus d'un an. Et on a 18 ans !" dit un participant. Un peu plus loin, Ryan évoque l'allocution annoncée d'Emmanuel Macron, sans illusions : "Ça va être un confinement total. Mais je pense que les gens vont s'en foutre, qu'ils vont faire la fête..."

Une évacuation dans le calme

Vers 20h30, un mot d'ordre a circulé au sein des fêtards pour lever le camp à l'arrivée des forces de l'ordre. Aucune verbalisation n'a été dressée, selon franceinfo. L'évacuation s'est déroulée dans le calme.

La préfecture du Rhône dénonce sur Twitter "un rassemblement irresponsable et inacceptable sur les quais". Elle précise que "compte tenu de la proximité de la Saône et du danger qu'aurait créé une intervention, le préfet a demandé aux forces de l'ordre de ne pas intervenir."

Le préfet a saisi le procureur de la République de Lyon dans le cadre de l'article 40 du Code pénal. L'exploitation de la vidéosurveillance est en cours pour retrouver les organisateurs, a ajouté la préfecture.

La fête à Lyon malgré le Covid-19 : écoutez le reportage de Christophe Vincent
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.